Sélectionner une page


Nahko Bear est l’un des artistes qui participera à Earth Day Live, un événement marathon en direct de trois jours, qui débute aujourd’hui le 22 avril et se termine le 24 avril. Pour marquer l’occasion, revenons à notre conversation de 2016 , qui touche à l’intersection de la musique et de l’activisme.

***

«Je ne viens pas d’un grand milieu hippie, mais, comme je l’ai appris au fil des ans, ce que je fais vraiment, c’est du travail énergétique. L’énergie des gens est malléable et vous pouvez travailler avec eux pour en faire autant. » Nahko Bear fait référence à son éthique de la performance, mais cette déclaration pourrait s’appliquer à presque toutes les facettes de sa vie, qui allient harmonieusement musique et activisme.

Le chanteur Nahko et Medicine for the People, d’origine apache, portoricaine et philippine, a nommé le dernier record de son groupe, HOKA, après l’expression de Lokota «Hoka, hé». Cette phrase est un appel à l’action que des chefs vénérables tels que Crazy Horse ont beuglé avant d’entrer dans la bataille, et elle se traduit par: « Aujourd’hui est un bon jour pour mourir. »

Comme l’explique Nahko dans un énoncé de mission qu’il a partagé avec ses fans, «Au sein de notre communauté mondiale, nous avons accès aux outils nécessaires pour apporter des changements, agir et faire prendre conscience de la façon de vivre en harmonie avec Mère Gaia elle-même. Nous sommes honorés d’être une force d’attraction pour les esprits positifs et créatifs en ces temps souvent corrompus. Avec votre confiance et votre soutien, nous acceptons humblement ce rôle et exprimons nos prières d’intention d’agir directement. «Hoka, hé» signifie «Aujourd’hui est une bonne journée pour mourir», mais peut-être qu’avec votre aide, cela pourrait se transformer en une «meilleure journée pour vivre». Merci encore pour votre amour et votre soutien. Membres de la tribu, réunissons-nous aujourd’hui pour être le changement que nous souhaitons voir demain. »

La tribu à laquelle il fait référence s’étend au-delà de celle de l’héritage amérindien et reflète la communauté grandissante que Nahko a nourrie au cours d’un voyage personnel qui l’a conduit de Portland, Oregon – où il a grandi – en Alaska, à Hawaï, puis dans le monde entier.

Assurément, Nahko Parayno ne venait pas d’un milieu hippie. Il a été élevé par une famille chrétienne conservatrice qui l’a adopté à l’âge de 9 mois et l’a ensuite scolarisé à la maison. Il continuerait à admirer la vie et l’art de Ken Kesey, mais bien que le musicien ait vécu à 100 miles de la base de Kesey à Eugene, il n’a découvert le travail de l’écrivain qu’après avoir déménagé en Alaska à l’âge de 18 ans. (L’État est également le cadre de Roman de Kesey Sailor Song.) Comme Nahko, qui a maintenant 30 ans, note: «Mon oncle avait grandi à cette époque et faisait partie des mêmes cercles que Kesey. Il était également un Deadhead et il a passé du temps avec Janis Joplin. Après avoir quitté la maison, il a finalement pu m’en parler. Quand j’étais avec ma famille, il n’était pas en mesure de m’en parler parce que ma mère ne le laissait pas, et je me disais: « Oh mon Dieu. Tout cela est arrivé dans l’État d’où je viens. « Je suis simplement fasciné par le mode de vie de vivre dans une camionnette ou de faire de l’auto-stop à travers le pays. J’ai commencé à faire tout ça et j’ai appris à tout faire. » Il marque une pause puis ajoute une qualification: « Je n’ai jamais sauté de trains, mais vous ne pouvez pas tout faire. »

Le nouveau disque a été produit par Ted Hutt (The Gaslight Anthem, Old Crow Medicine Show, Lucero, Dropkick Murphys) et comprend également les membres du groupe Chase Makai (guitare), Justin Chittams (batterie), Pato (basse et kora), Tim Snider ( violon) et Max Ribner (cors). Contrairement à Nahko et Medicine for the People, les deux premiers enregistrements en studio, Sombre comme la nuit (2013) et Sur le point (2014), le groupe a consacré du temps au processus de préproduction, affinant le matériel, qui s’étend sur les sept dernières années de la vie de Nahko.

«J’ai pris beaucoup de soin à choisir les chansons et j’ai passé beaucoup de temps à parler à Ted des chansons et à les jouer pour lui. J’ai un catalogue en arrière – beaucoup de chansons qui n’ont tout simplement pas été enregistrées et je les ai juste téléchargées sur YouTube, c’est pourquoi je dis que nous travaillons beaucoup en arrière », explique-t-il. «En tant que groupe, nous avons passé environ un mois à répéter avant d’enregistrer, et nous avons retravaillé certaines chansons, mais c’était aussi très amusant. Voilà de quoi il s’agit: vous devez vous amuser. J’ai un grand amour pour les disques hip-hop qui associent vraiment des chansons avec de petits morceaux d’audio et des histoires accentuées, et c’est ce que mon intention était avec ce disque: avoir différents petits morceaux. Vous y voyez 19 titres, mais il n’y a vraiment qu’environ 14 chansons. »

HOKALe récit de Nahko raconte le voyage personnel de Nahko à travers une série de chansons révélatrices qui aspirent souvent à réaliser la catharsis communautaire.

Par exemple, «San Quentin» reflète une rencontre profonde que le musicien a partagée avec l’homme qui a assassiné son père. La mère biologique de Nahko n’avait que 14 ans lorsqu’elle a été contrainte à la traite des êtres humains. Il a appris son histoire des années plus tard, ainsi que le récit de la mort de son père, ce qui l’a amené à rendre visite à la personne responsable du crime, qui a ensuite été incarcérée dans la prison californienne du titre de la chanson.

« Il y a en fait une autre facette de cette histoire qui n’est pas encore terminée », révèle Nahko. «Il a été libéré de prison cette année-là parce que mes frères et sœurs étaient tellement émus par l’histoire qu’ils ont parlé en son nom. Il a été renvoyé aux Philippines le jour de Noël, jour où il a tué mon père, 20 ans plus tard. Ce qu’il m’avait dit, c’est que s’il venait à sortir – ce que je pensais impossible à l’époque – il voulait aller se réconcilier avec son père qui mourait d’un cancer. Il n’avait pas eu de visiteur depuis tout ce temps, alors il avait hâte de rentrer chez lui et de dire à son père: « Je suis désolé d’avoir fait honte à ma famille. »

«Une autre chose qu’il m’a dit avant de le quitter ce jour-là, c’est que s’il venait à sortir, il aimerait m’emmener pêcher. Il m’a dit qu’il voulait faire ça pour redonner parce que, a-t-il dit, «Mon père m’emmènerait pêcher et notre père n’a jamais rien à faire avec toi.» Alors maintenant qu’il est sorti, terminer l’histoire pour moi serait le trouver aux Philippines et de me faire pêcher. »

Nahko espère visiter le pays, qui est actuellement en pleine tourmente politique, à un moment donné dans un avenir proche. Comme il le révèle, «Une femme du nom de Robin Lim m’a contacté. C’est une Philippine qui vit en Indonésie. Elle a ouvert un centre de naissance pour enseigner aux femmes comment devenir sages-femmes. Le gouvernement indonésien a cette politique selon laquelle, si vous avez un bébé à l’hôpital et que vous ne pouvez pas payer les frais, il garde votre bébé. Un certain nombre de bébés meurent à cause de cela, alors elle a ouvert une clinique de naissance et a également commencé à enseigner aux gens à devenir sages-femmes afin qu’ils puissent contourner cette loi. Elle a commencé une organisation [Bumi Sehat, which means ‘Healthy Earth Mother’] Pour résoudre ce problème. Je sais que j’ai du travail à faire aux Philippines qui peut être lié à la profession de sage-femme ou à Robin Lim, ou peut-être autre chose. Je sais juste que je me sens appelé à être là. »

Alors qu’il partage son compte par téléphone depuis le mont Shasta, en Californie, Nahko est à califourchon sur un cheval, se détendant avec une balade la veille de son voyage vers la réserve de Standing Rock dans le Dakota du Nord pour se joindre à une manifestation contre la construction du Dakota Access Pipeline, auquel s’opposent les Standing Rock Sioux ainsi que d’autres nations tribales et des écologistes. Il continue de pousser pour les énergies renouvelables et se targue également de sa capacité à «créer un filet de sécurité à travers la musique et servir de pont pour rassembler les gens, car il y a tellement de tribus qui ne se parlent tout simplement pas mais sont tous souffrant de gros pétrole.  » À Mount Shasta, il travaille avec la tribu Winnemem Wintu dans le cadre de leur campagne Run 4 Salmon, sensibilisant à l’impact du barrage de Shasta, qui a inondé leur village et entraîné la disparition du saumon quinnat des frayères avoisinantes.

DSC 5105

Nakho et médecine pour le peuple, Bonnaroo 2019 – photo de Dean Budnick

Pensez-vous que les musiciens, en particulier de nos jours, ont la responsabilité d’utiliser leur plate-forme pour exprimer leurs points de vue sur la politique ou la réforme sociale?

J’espère que cela aurait pu être quelque chose que nous avons appris des années 60, mais il est évident que ce n’est pas le cas. Tout le monde a des opinions, mais ils n’ont pas nécessairement le sentiment que c’est à eux de partager ces opinions sur scène. C’est juste – tout le monde n’est pas fait pour ça. Mais je le vois comme un endroit incroyable pour partager des informations, et c’est l’un des endroits les plus puissants pour partager des opinions et avoir une atmosphère basée sur des solutions avec les gens. Plutôt que de parler de la façon dont les choses sont foutues, parlons de la façon dont nous pouvons résoudre les choses.

En m’éloignant de l’activisme, je suis fasciné par votre temps en tant que directeur musical dans un dîner-théâtre en Alaska. Comment est-ce arrivé?

Quand j’avais 17 ans, j’ai quitté la maison et je suis allée au collège communautaire. Je ne le ressentais pas et, à cette époque, je travaillais en tant que directeur musical dans un théâtre communautaire juste à l’extérieur de Portland. J’étais là pendant quatre ou cinq mois lorsque cette femme est arrivée d’Alaska et a dit: «Je viens de quitter un emploi après 25 ans; Je pense que tu serais génial pour ça.  » Je n’avais jamais quitté l’Oregon. Je lui ai dit: «Ouais, si tu veux me recommander…» Ils m’ont embauché et, environ trois mois plus tard, je m’envolais pour l’Alaska. Tout à coup, j’étais en charge de ce groupe de théâtre. J’avais à peine 18 ans et je n’avais jamais quitté la maison.

Je viens d’un milieu vraiment conservateur. Je n’avais jamais vraiment bu d’alcool auparavant et je n’avais jamais pris de drogue auparavant. Quand je suis arrivé là-haut, la première chose qu’un enfant m’a dit était: « Hé, mec, tu veux une bière? » Je lui ai dit que je n’avais que 18 ans, donc je ne pouvais pas vraiment boire de bière, et il m’a dit qu’il ne se souciait pas de mon âge. Alors j’ai dit: « Oh, bien sûr, je suppose que je vais prendre une bière. » Les choses sont en quelque sorte allées de là.

Je travaillerais de 15 h à 23 h. juste jouer du piano. Cela a vraiment fait monter mes côtelettes, a permis à mon jeu en cours de jouer. La pièce parlait du parc national de Denali. Il y aurait deux spectacles par nuit pour 500 personnes. J’ai dû jouer de la musique des années 1920 aux années 1940, et j’étais le maître de cérémonie.

Pendant ce temps, j’explorais aussi. C’était au milieu de nulle part en Alaska, et c’était la première fois que j’étais accusé par un orignal et que je voyais des ours dans la nature et tout ça. C’était vraiment formidable pour moi – cela m’a montré à quel point j’étais petit au monde.

J’ai commencé à lire Jack Kerouac. J’ai rencontré beaucoup de voyageurs et ils m’ont montré le genre de style de vie auquel je m’étais habitué – ce genre vagabond, vivant de quelques sous. C’était un travail saisonnier, donc j’étais là pendant environ six mois et, juste après cette première saison, j’ai acheté une camionnette en Californie du Nord et je me suis rendu en Louisiane. Je n’y étais jamais allé auparavant et je vivais dans cette maison de trois étages avec 12 autres personnes sans emploi. Il y avait énormément de psychédéliques impliqués. Je voyageais seule, apprenant ce que c’était que d’être loin de chez soi, de se retrouver et d’apprendre les ficelles de la route.

Quand je suis retourné au printemps prochain en Alaska, j’ai décidé que je conduirais mon van cette fois, plein de vélos, de planches à roulettes et de tout ce truc d’été. Quand je me suis levé sur le territoire du Yukon, avec de la neige toujours sur le sol, ma camionnette est tombée en panne. J’ai dû faire de l’auto-stop et tout abandonner. Je me suis présenté les mains vides mais j’avais un travail qui m’attendait. Ils ne voulaient pas me réembaucher en tant que directeur musical parce que j’étais si lâche que l’année précédente. J’étais vraiment en train de le faire – se présenter au travail pour trébucher. J’étais un enfant, j’explorais et je ne comprenais pas la responsabilité requise pour faire un travail comme ça. J’ai donc travaillé cet été-là simplement à faire la vaisselle et à travailler dans un restaurant en tant que cuisinier.

J’ai écrit beaucoup de chansons à cette époque et j’ai découvert le programme WWOOFing [World Wide Opportunities on Organic Farms], un programme de travail professionnel, et j’ai acheté un billet de 200 $ pour Hawaï et j’ai laissé l’Alaska derrière. Quand je suis arrivé à Hawaï, j’ai finalement pu mettre en forme l’éthique de travail.

Vous avez finalement été invité à acheter un terrain pour démarrer une ferme?

C’était complètement divin. C’est un contrat de location-vente. Nous allons l’acheter au cours des cinq prochaines années. Mon partenaire foncier et moi connaissions essentiellement l’agriculture à l’époque, mais ce type a rencontré mon copain et m’a dit: « Je pense que vous devriez prendre un lopin de terre et voir ce que vous pouvez en faire. » Ensuite, mon ami m’a appelé comme, « Mec, je ne sais pas ce que je fais. » Je me suis présenté et nous avons passé les sept ou huit prochaines années à construire cette petite ferme, et c’est l’un de ces endroits qui paie son propre loyer en ce moment. Nous avons démarré une entreprise cultivant une herbe d’Haïti appelée vétiver. C’est génial – c’est une solution d’érosion des sols pour les régions tropicales. Nous le plantons autour des maisons des gens où ils peuvent s’érosionner parce que les maisons sont à flanc de colline.

Les racines sont également incroyables pour l’aromathérapie, nous vendons donc les huiles. Nous vendons également de l’eucalyptus et de l’huile de citronnelle [at vetiverfarmshawaii.com]. Je n’ai pas été aussi impliqué au cours des quatre dernières années parce que j’ai beaucoup tourné, mais j’aime y aller une ou deux fois par an juste pour vérifier l’endroit et voir comment ça se passe. C’est une construction lente, mais c’est un endroit vraiment amusant pour avoir un projet.

Vous avez mentionné Kerouac plus tôt. Dans quelle mesure est-il toujours à l’arrière de votre esprit, informant votre composition?

Je pense qu’il est là en tant que pièce primordiale. Il ne s’agit pas de son idéalisme ni même des aventures qu’il a menées; il s’agissait davantage de sa façon d’être et de la façon dont il pouvait si bien aller avec le vol. En même temps que je le lisais, j’écoutais Paul Simon et Bright Eyes et Neil Young et Talking Heads. Je recevais ce flot d’informations des enfants avec qui je traînais en Alaska qui m’ont en quelque sorte accueilli et éduqué.


Vous souvenez-vous de la première chanson que vous avez écrite?

Absolument, c’était horrible. Je pense que je l’ai toujours sur VHS. Le premier micro ouvert où je suis allé était au théâtre où j’ai fini par travailler avant d’aller en Alaska. J’avais cette caméra vidéo que j’ai achetée et je l’ai enregistrée. C’est quelque part dans le grenier de ma mère, je pense.

Voilà à quel point ma famille était conservatrice: je ne pouvais pas avoir de copines. Je ne pouvais pas obtenir de numéro de fille et je ne pouvais pas appeler une fille depuis le téléphone de ma mère. C’était vraiment très strict. Finalement, il y avait cette fille avec qui je voulais juste passer du temps, et je suis allée prendre un café avec lui. Elle voulait un soda italien à la framboise, et j’ai été tellement entichée d’elle par la suite. Elle avait de bonnes chaussures à bouts d’ailes et un tourne-disque vraiment rad avec une énorme collection de disques – c’était ce genre de fille. Alors après, j’ai écrit cette chanson intitulée « Raspberry Charm ». C’est pas terrible? [Laughs.]

J’ai un livre noir à la maison qui contient toutes les chansons que j’écrivais quand j’étais adolescent. Les paroles sont là et les progressions d’accords sont là – c’est comme ça que j’étais organisé.


Vous avez une relation spéciale avec vos fans, dont l’un a créé une vidéo qui vous a vraiment fait découvrir le monde.

C’était drôle – nous avions en fait fait une autre vidéo pour «Moi et M. Washington» et, cette même semaine, quelqu’un a posté la vidéo «Aloha Ke Akua» sur ma page. Je me suis dit: « Oh, mignonne, une vidéo de fan – je la verrai plus tard. » Quelques jours plus tard, quand je l’ai finalement regardé, j’ai juste pleuré et j’étais très ému. C’était tellement cool et je ne pouvais pas croire qu’ils avaient fait ça.

C’était une des chansons que je n’avais pas encore officiellement enregistrée – c’était une démo que j’ai jouée au piano. Ma façon de faire les choses à l’époque était de graver des CD avec des pistes aléatoires que j’avais enregistrées sur GarageBand ou lors d’un spectacle ou sur mon téléphone, et de les jeter sur un CD. J’en ai probablement brûlé quelques milliers en quelques années. Je les distribuais aux gens quand je jouais aux marchés de producteurs ou au café. Quelque part en cours de route, il a obtenu un de ces CD, puis il a acheté une partie de ce court métrage pour des publicités et y a mis la musique.

Quand je l’ai regardé pour la première fois, il n’avait que 50 vues et, maintenant, il a 6 millions de vues. Au cours de cette année, des gens m’écrivaient de Norvège, des Bermudes ou du Maroc ou n’importe où et me disaient: « Je viens de regarder » Aloha Ke Akua « et c’est tellement incroyable – ça a changé ma vie. » Et je me suis dit: « Wow, c’est tellement fou, quel cadeau. » C’est devenu la chanson qui a vraiment aidé les gens à nous découvrir, et a également créé des transformations à travers la chanson et la vidéo.

Relix EnjoyThisArticle 700x198 banner 4



{L’aromathérapie est-elle vraiment efficace quant au sommeil ? Vous avez peut-être lu que l’utilisation de certains types d’huiles essentielles, tel que la lavande, est connue pour favoriser le sommeil chez les nourrissons, les bambins et les adultes. Vous avez peut-être aussi entendu dire qu’elles ne sont pas efficaces. Il est clair que avis sont partagés. Certaines études montrent que individus qui utilisent régulièrement une forme particulière d’aromathérapie constatent des améliorations en matière d’anxiété, de dépression capacité à dormir. D’autres études montrent que ces audition souffrir d’un biais de confirmation, c’est-à-dire que l’aromathérapie ne agit que parce que les gens y croient. Toutefois, des avantages innombrables des raisons louables plus les bienfaits de l’aromathérapie, qui font l’objet de débats, ne signifient pas nécessairement qu’ils ne font pas partie de votre train d’or lit.|L’aromathérapie est-elle sûre ? En plus de l’efficacité, une grande partie des discussions autour de l’aromathérapie entrée sur la sécurité. Vous ne pensez peut-être pas à appliquer de l’huile essentielle de poivrée sur vos tempes, car vous aimez faire partir quelques feuilles de poivrée dans une fraîche pendant la canicule ainsi qu’à vacances. Cependant, consommer et appliquer huiles concentrées sur votre peau ne sont pas la même chose. Certaines huiles ne sont pas destinées à être utilisées non diluées. Les nourrissons et enfants, mais aussi adultes souffrant de divers problèmes de santé comme la grossesse, ne doivent pas appliquer directement les huiles essentielles. Parlez à votre médecin de l’utilisation de l’aromathérapie dans votre vie quotidienne.|De quoi ai-je besoin pour l’aromathérapie ? L’aromathérapie ne nécessite que des huiles et un moyen de faire parvenir à votre nez. Bien que plusieurs personnes aiment appliquer huiles sur la peau, ces pratique exige une menotte expérimentée et la faculté de remarquer les huiles de qualité des articles artificiels. Localisez un aromathérapeute pertinent près de chez vous et consultez-le pour obtenir des recommandations. Achetez un ou bien de de deux ans ans parfums d’huiles différents que vous aimez. Mettez les huiles dans le bain, sur un coton ainsi qu’à dans un diffuseur. Le diffuseur utilise de l’eau pour diluer huiles et diffuser le parfum et la vapeur froide dans l’air. Attention à ne pas en utiliser trop dans entiers cas, un soupçon d’eau peut être très un bienfait pour plusieurs huiles. Un bon bain, ou bien une période et pourquoi pas de deux ans de diffusion, la relaxation. Il existe nouvelle sur les huiles essentielles, cependant vous devez créer attention afin que vous considérez tel que un fait. Si votre vous dit que vous pouvez les utiliser en complet sécurité, l’ajout de certaines huiles dans un bain ainsi qu’à un diffuseur peut vous aider vôtre sentir mieux et à vous reposer efficacement.|Comment ajouter l’aromathérapie à une accoutumance du coucher ? Heureusement, l’aromathérapie n’exige pas toujours que vous mettiez de l’huile sur votre peau. Il existe de nombreuses façons de transmettre l’odeur de l’huile à votre nez pour créer une sensation de confort avant d’aller d’or lit. Par exemple, vous pouvez négocier des bombes de bain qui contiennent de petites quantités d’huiles essentielles. Vous pouvez même en mettre quelques gouttes directement dans votre bain. Faites une sommaire recherche types d’huiles qui sont connues pour vous détendre, pour ne pas vous retrouver étonnamment réveillé lorsque vous vous glissez dans votre lit. Vous pourriez aussi utiliser un diffuseur qui agit le coucher ou pendant la nuit.|Une bonne installations en ile de france aussi nébulosité politesses en ile de france aussi de vous aide vôtre politesses aussi sentir et à fonctionner mieux chacun politesses aussi jour. Malheureusement, pour beaucoup de gens, le sommeil installations autour de paris réparateur est difficile à obtenir. Selon l’American Academy of Sleep Medicine, approximativement politesses aussi un accompli installations en ile de france américain sur trois souffre d’insomnie occasionnelle ou bien dans la r de courte durée, pendant installations dans la r que 10 % sont aux occupée autour de paris aussi avec une installations aussi insomnie chronique. Alors que beaucoup d’entre toutes seules dans la aussi r aussi chercheront un somnifère sur ordonnance pour installations dans la aussi r aider à fermer politesses en ile de france yeux, le CDC estime que 4 % des adultes américains utilisent un somnifère sur ordonnance chaque installations en ile de france aussi mois, d’autres préfèrent une manière d’aborder la question politesses en ile de france plus naturelle à ce problème de santé frustrant par contre politesses aussi commun. dans la r aussi installations autour de paris installations en ile de france Une politesses aussi que vous avez éliminé les installations en ile de france aussi origine dans la r aussi médicales de l’insomnie, la prochaine en ile de france aussi étape devrait être de considérer votre traditionalisme politesses en ile de france aussi couche-tard politesses dans la r : buvez-vous de la caféine en fin de journée, ou autour de paris passez-vous une époque politesses dans la aussi r et pourquoi pas installations de de deux ans installations en ile de france aussi ans installations autour de paris aussi dans un appareil informatique installations autour de paris rétro-éclairé, tel que politesses autour de paris une tablette ou bien politesses dans la r aussi un ordinateur portable, presque politesses de vous coucher ? Ou peut-être que il est en ile de france aussi votre chambre qui pose problème. La pièce est-elle trop chaude, trop bruyant dans la r aussi ou installations autour de paris aussi trop lumineuse ? Ce sont toutes des origine installations en ile de france courantes de troubles du sommeil installations dans la r aussi et elles se résolvent facilement installations aussi dans autour de paris aussi un changement dans la r aussi d’habitudes de sommeil autour de paris aussi et pourquoi pas politesses dans la r une chambre à coucher plus adaptée. politesses autour de paris autour de paris aussi installations dans la r Si le problème n’est pas lié à installations aussi l’environnement ou autour de paris aux habitudes de sommeil, envisagez politesses aussi d’encourager un sommeil autour de paris réparateur naturel. Parmi autour de paris aussi méthodes politesses aussi plus courantes figurent le yoga ainsi qu’à aussi la méditation pour la relaxation, et l’utilisation de tisanes ou aussi d’aromathérapie pour aider à calmer les autour de paris nerfs et à induire le sommeil.|Qu’est-ce que l’aromathérapie ? Basée sur l’utilisation de diverses huiles originaire végétale, l’aromathérapie est utilisée des siècles pour soigner un large éventail de problèmes de santé physique et émotionnelle. Bien qu’il n’y ait pas eu de recherche approfondie sur l’efficacité des remèdes d’aromathérapie, de nombreuses passager études ont montré efficacité pour atténuer l’anxiété et améliorer la bonne qualité du sommeil, alors pourquoi ne pas essayer ? Vous n’avez rien à perdre excepté le tarif d’une éphémère bouteille d’huile essentielle, que vous avez la possibilité en magasins d’aliments naturels similaires. Recherchez des huiles essentielles biologiques, 100% pures, dépourvu additifs de synthèse. Vous pouvez de même combiner des huiles pour réaliser un parfum plus agréable, ou augmenter la puissance.|Comment l’aromathérapie est-elle utilisée ? Les principes de base de l’aromathérapie sont suivants : absorber facilement et apprécier le parfum agréable d’une fleur ou d’une plante particulière. Et le comment n’est pas beaucoup plus compliqué que cela : les méthodes suivantes sont toutes efficaces. La bon nombre des huiles essentielles sont trop fortes pour évoluer en tant que appliquées directement sur la peau, par contre elles être diluées en mélangeant quelques gouttes d’huile essentielle avec une peu d’une huile de support riposte que le jojoba ou bien l’amande douce. Vous pouvez ensuite appliquer le mélange sur les tempes, le front ainsi qu’à les poignets avant d’aller vous coucher. Humidifiez une boule de coton avec votre huile essentielle, ensuite placez la boule en coton à l’intérieur de la taie d’oreiller. Prenez un bain chaud avant de vous coucher et ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle à l’eau. Remuez l’eau d’entrer dans la baignoire pour répartir l’huile dans fini la baignoire. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle dans l’humidificateur ainsi qu’à le vaporisateur de votre chambre, si l’appareil est équipé d’un distributeur d’huile. Si vous ne possédez pas d’humidificateur, pensez à offrir un diffuseur d’huiles essentielles.
Inhalez l’huile directement de votre bouteille pendant plusieurs minutes avant de dormir. Mélangez quelques gouttes d’huile essentielle dans de l’eau chaude, humidifiez un défroque avec le mélange, ensuite placez le harde humidifié sur votre front ou votre cou. Remplissez un petit vaporisateur avec une demi-tasse d’eau distillée et 5 à 10 gouttes d’une essence de votre choix, ensuite vaporisez votre taie d’oreiller et vos literie de vous coucher.|Le parfum doux et hypnotique des fleurs de jasmin peut éveiller votre intérêt romantique, cependant si vous avez pas de partenaire en tête, dit que le parfum capiteux calme les nerfs, calme l’esprit et soulage l’anxiété et la dépression.|Distillée à partir de l’écorce d’un type d’agrume, l’huile de bergamote est ce qui donne en or thé Earl Grey sa et son arôme distinctifs. Le parfum frais et citronné du thé Earl Grey est aussi un puissant soulageur de l’anxiété et de la dépression et aide à diminuer les légères.|La lavande est l’un des traitements d’aromathérapie plus connus moyennant l’insomnie. Il existe une bonne raison à cela : non seulement le parfum est et durable, mais la lavande est probablement l’herbe la plus calculée quant au sommeil, avec des faits considérables qu’elle agit vraiment pour favoriser un sommeil réparateur. C’est l’une des rares huiles suffisamment douces pour évoluer en tant que utilisées non diluées sur votre peau. C’est un excellent choix pour mômes qui résistent à l’heure du coucher : il assez de mélanger un vaporisateur d’huile de lavande l’eau, et de l’utiliser pour chasser monstres et les mauvais idéaux de les mettre en or lit.|Le thé à la camomille est une infusion couche-tard classique, louée pour ses qualités somnifères. Si vous n’aimez pas le thé, vous avez la possibilité obtenir mêmes avantages en utilisant l’huile essentielle de camomille pour calmer vos nerfs et vous endormir. La camomille romaine est plus relaxante que la camomille allemande. La camomille est l’une des rares huiles essentielles assez douces pour devenir utilisées directement sur la peau sans dilution.}